Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 08:56

Nous avons trouvé sur la page Facebook du député le texte de son intervention lors du dernier conseil municipal.

Lisez jusqu'au bout, c'est édifiant !

Béthune est à la dérive avec cette équipe d'amateurs !

"Le rôle de l’opposition n’est pas seulement de s’opposer à tout prix. Elle doit aussi appuyer ce qui lui semble juste pour l’intérêt général et surtout alerter et proposer. Mais je regrette d’avoir à vous le dire, le budget qui nous est présenté m’inquiète au plus haut point.

En investissement, à part poursuivre ce que nous avions engagé, rien de neuf !

En fonctionnement, comment expliquer par exemple que la ligne des rémunérations du personnel n’augmente pas ou peu. Vous le savez il y a un effet automatique, c’est que lorsque le nombre de fonctionnaires municipaux reste stable, la masse salariale augmente de façon automatique entre 1,5 et 3 % par an pour tenir compte des augmentations du point d’indice ou des déroulements de carrière. Or, sauf à penser que cette ligne a été fortement surévaluée l’an dernier, je constate que celle-ci est quasi identique.

Par ailleurs, cela est à rapprocher de l’augmentation de la ligne des indemnités des élus. Vous me répondrez peut être qu’elle est automatique. Dans ce cas je vous propose de baisser d’autant les indemnités.

Votre premier adjoint s’est félicité par voie de presse et à plusieurs reprises d’économies faites sur les factures de téléphones ou encore sur l’eau. Tout cela est très bien d’autant que nous avions engagé ce grand chantier des économies et de chasse aux gaspillages.

Comment dès lors comprendre que vous engagiez des sommes bien plus considérables pour la communication personnelle de Monsieur le Maire ? La cérémonie des vœux où pour la première fois toute la population est conviée va coûter combien ? Les inaugurations ont coûté combien ? L’intervenant aux vœux du personnel a coûté combien ? Les colis aux personnes âgées aux relents de clientélisme ont coûté combien ? Les récentes publicités dans les journaux, avec votre photo, ont coûté combien ? Combien la ville doit-elle à l’agence d’urbanisme ?

Vous déclarez récemment à la presse qu’il faut construire des logements pour maintenir le nombre d’habitants et dans le même temps vous stoppez des programmes de logements comme rue de Lille où la Société Vilogia s’apprêtait à déposer son permis.

Vous déclarez que les impôts vont baisser de 15 % et vous ne le faites pas.

Vous déclarez sur les réseaux sociaux et ici au dernier conseil que vous avez tenu la promesse de ne pas faire passer à Béthune le BHNS et dans le même temps vous donnez votre accord au président du SMT pour le faire.

C’est là la démonstration du double langage de votre municipalité.

Ce budget devrait être un budget de combat, un budget ambitieux digne d’une ville centre qui rayonne. Il n’en est rien. Nous vous avons laissé une ville en bonne santé financière. Nous vous avons laissé 2,5 millions d’euros que vous avez dépensés en opérations de poudre aux yeux. Nous avons baissé l’endettement, baissé les impôts et les indemnités des élus tout en lançant des programmes de logements et un complexe cinématographique.

Nous sommes inquiets de votre budget qui nous parait insincère.

En fait vous êtes prisonniers d’abord par une promesse démagogique, celle de baisser les impôts de 15 % et ensuite par des réflexes idéologiques. Pour y parvenir, vous n’avez pas hésité à dresser un bilan apocalyptique de la ville. La technique est connue, à grands maux, grands remèdes. Le résultat sera et cela a déjà commencé, une casse des services publics et une gestion d’entreprise de la ville.

La culture populaire vous n’en voulez plus. Vous voulez arrêter la programmation du poche. Vous mettez à mort ZARTS UP. Vous envisagez de confier l’entretien des bâtiments de la ville à une société privée et donc de mettre fin à des contrats. Vous voulez vendre notre patrimoine. Vous voulez faire payer les communes extérieures pour l’éducation des élèves vous les mettant à dos au passage. Les associations se plaignent de la façon dont elles sont traitées. Les citoyens se plaignent de ne pas obtenir de rdv avec le maire. En moins d’un an le jugement des béthunois est sévère et sans appel. Vous avez réussi le tour de force de mécontenter tout le monde. Le personnel qui continue de souffrir, les DGA que vous avez démis de leurs fonctions alors même que vous annoncez vouloir embaucher de nouveaux cadres A, la cérémonie de vœux au personnel qui s’est transformé en séminaire d’entreprise, la disparition sans concertation de ZARTS UP, la volonté de fermer le golf sans concertation, la volonté de détruire la régie de quartier punie d’avoir refusé la présidence à votre adjoint Monsieur EL HAZOUZI et qui laissera 40 personnes sans emploi, la volonté de quitter Artois Comm sans concertation avec le conseil alors qu’il en va de l’avenir de la commune, la décision de ne plus adhérer à l’agence d’urbanisme, sont autant d’exemples de votre gestion brutale et aboutira à isoler Béthune et à en faire une ville dortoir.

Réveillez-vous tant qu’il est encore temps et nous vous soutiendrons.

En attendant et dans les conditions actuelles, vous comprendrez qu’il ne nous est pas possible de voter ce budget en l’état.

Stéphane SAINT-ANDRE"

Partager cet article

Published by Phil
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 11:53
RIEN NE VA PLUS A LA MAIRIE DE BETHUNE

Il fallait s'en douter une mairie dirigée par la droite et par des banquiers ne pouvait qu'ignorait le sens profond de la notion de service public. Lors de la cérémonie de vœux au personnel les salariés ont eu droit à un séminaire d'entreprise. Un conférencier (payé plusieurs milliers d'euros, tiens où sont les économies ?) est venu dire que les citoyens devaient être désormais des clients. Devant une assistance médusée et consternée, le maire et son premier adjoint ont prévenu, certaines fonctions du service public municipal seront confiées au privé. Cette réunion à laquelle les fonctionnaires étaient convoqués (voir note de service en photo) marque la conception des élus. La dictature est en route !

Partager cet article

Published by Phil
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 08:54

Celui que le nouvelle municipalité de Béthune avait choisi pour des raisons politiques de promouvoir a, d'après nos informations, quelques soucis avec la justice et serait incarcéré à la prison de Sequedin. Nous vous en dirons plus prochainement

Partager cet article

Published by Phil
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 08:40

L'INSEE a publié ses résultats suite au recensement de la population. A Béthune il semble que, d'après l'INSEE, une fonctionnaire du service Etat Civil de la ville, pourtant assermentée pour enquêter ne se soit pas déplacée au domicile d'environ 220 béthunois. Pourtant elle a fourni à l'INSEE tous les documents remplis. A l'heure où nous écrivons l'enquête interne révèle qu'elle aurait rempli elle même les documents et les aurait signé à la place des citoyens prétendument recensés. C'est donc une affaire extrêmement grave de falsification et de faux en écriture publique passible d'une révocation et d'une condamnation.

Partager cet article

Published by Phil
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 10:05

Olivier GACQUERRE va provoquer sciemment le licenciement de 40 salariés de la régie de quartier ! Un scandale que vient de dénoncer Stéphane SAINT-ANDRE dont nous publions ci-aprés le communiqué.

 

 

Il faut sauver la Régie de quartier du Mont-Liébaut !

"Ce qui se passe actuellement à la Régie de quartier du Mont Liébaut est un véritable scandale politique et je suis surpris que la mobilisation pour sauver cette association ne soit pas plus forte. La nouvelle municipalité de Béthune qui souhaite faire main basse sur les associations pour y exercer un contrôle politique, a tenté un coup de force en essayant d’imposer à la Présidence de cette structure, Hakim El Azouzi ,  Adjoint au maire d’Olivier Gacquerre et à la vice-présidence, Jacques Mellick. Cette tentative de récupération ayant échoué, la mairie a décidé de ne plus y siéger et de ne plus travailler avec la Régie. Voilà une bien étrange conception de la démocratie qui risque à terme de mettre des salariés béthunois au chômage.

Face à ce scandale, j’en appelle à la mobilisation de tous les démocrates au-delà des opinions des uns et des autres pour sauver la régie. J’en appelle notamment aux administrateurs, comme Henri Tobo ou Bruno Dubout.

                                                                              Stéphane SAINT-ANDRE"

 

Partager cet article

17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 11:15

A lire sur la page facebook de notre député

 

https://www.facebook.com/stephane.saintandre1

Partager cet article

Published by Phil
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 08:26

 

Le conseil municipal de Béthune s'est réuni vendredi soir.

Le maire et son premier adjoint ont dépeint une situation catastrophique pour leur permettre d'agir brutalement.

L'ex maire de Béthune a défendu son bilan et a tenté de se faire entendre. Il a voulu dénoncer les attitudes et les projets dangereux pour la ville.

Les deux élus n'acceptant pas la critique ont alors déversé mensonges et insinuation et attaques personnelles.

L'ex maire devant cette mauvaise foi manifeste a voulu marquer les esprits pour alerter l'opinion publique. Il a quitté le conseil. Nous publions ci dessous sa réaction :

 

 

"Pourquoi j’ai quitté la séance du Conseil Municipal

 

 

Hier soir avait lieu le débat d’orientation budgétaire de la ville de Béthune. Ce devait être en principe le moment de parler sereinement de l’avenir de notre ville. Au lieu de cela le maire et son premier adjoint qui n’acceptent ni le débat ni la critique se sont livrés à un jeu malsain pour la démocratie locale. Je ne supporte plus l’outrance, le mensonge, l’insinuation, les mises en cause personnelles et surtout l’amalgame. Cette attitude irrespectueuse du maire est insupportable. Elle relève d’une grande malhonnêteté intellectuelle et d’un manque de correction dans le débat. Ce n’est pas façon de faire de la politique. Mon rôle d’opposant est d’informer, de proposer, de m’inquiéter et parfois de dénoncer. Le maire se grandirait à accepter le débat et la contradiction. Hier soir, voyant qu’il n’y était pas prêt, j’ai préféré, face à une dernière insulte, quitter le conseil.

 

 

                                                                              Stéphane SAINT-ANDRE"

Partager cet article

Published by Phil - dans Démocratie
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 09:40

affiche-472x400[1]On savait déjà que les relations entre le maire et son premier adjoint n'était pas bonne mais on vient d'apprendre un nouvel épisode.

Lorsque vous téléphonez en mairie pour un rendez-vous ou pour une réclamation on vous passe le service interventions dirigé désormais par une proche du maire (embauchée récemment).

Systématiquement quand les gens ne sont pas contents (ça arrive souvent puisque le maire ne reçoit jamais) elle répond que c'est la faute du premier adjoint.

De sources sures nous pouvons vous dire que le premier adjoint apprécie de moins en moins cette façon d'agir.

 

La guerre est déclarée. La belle alliance est déjà loin.

 


Partager cet article

1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 11:33

Je suis exaspéré par l'attitude du MEDEF qui n'a qu'un seul but : chasser la gauche du pouvoir. Le patron des patrons exige plus d'efforts de l'Etat emboitant le pas à Sarkozy qui propose 100 milliards d'économies. Qu'ils aillent au bout de ce raisonnement en ayant le courage de nous dire comment.

 

Car la réponse est évidente : ce que veulent le MEDEF, la droite et Sarkozy, c'est pouvoir licencier comme bon leur semble, c'est de supprimer des fonctionnaires (lesquels ? des po...liciers, des infirmières, des juges, des enseignants ?), c'est de pouvoir baisser les salaires, c'est de casser les services publics, c'est d'allonger l'âge de la retraite, c'est de baisser les retraites, c'est d'augmenter la TVA, c'est de supprimer l'impôt sur les grandes fortunes, c'est de baisser les allocations chômage, c'est d'augmenter le temps de travail et dans le même temps accepter que les actionnaires voient leurs profits augmenter.

 

Voilà ce que ces messieurs n'ont pas le courage de nous dire. Voilà ce que les libéraux au pouvoir dans d'autres pays ont mis en œuvre. Heureusement les primaires à droite et la compétition pour le poste de président de l'UMP ont eu au moins le mérite de découvrir certaines de ces propositions.

 

Voilà en tout cas ce qui fait la différence fondamentale entre une politique de droite et une politique de gauche en temps de crise.

 

Je suis exaspéré d'entendre ou de lire ce crédo libéral relayé sans cesse à la radio, à la télévision, ou dans la presse, par des experts de la pensée unique qui ne trouvent que du mauvais à la gauche et que du bon à la droite.

 

Le peuple de gauche doit se relever pour combattre les forces de l'argent. Le peuple de gauche doit se souvenir que la droite au pouvoir nous a laissé un bilan calamiteux : 750 000 emplois industriels détruits, 30 milliards d'impôts supplémentaires, 600 milliards de dettes en plus et un million de chômeurs de plus en 4 ans !

 

Voilà la vérité !

 

Les patrons qui manifestent aujourd'hui devraient reconnaitre que les réformes courageuses engagées ont permis de baisser le coût du travail grâce notamment au pacte de compétitivité et au CICE qui a bénéficié en 2013 à 195 entreprises du Pas-de-Calais pour un montant de 18 millions d'euros.

Partager cet article

Published by Phil - dans Démocratie
commenter cet article
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 11:18

Nous venons d'apprendre que le représentant de la ville de Béthune à la commission départementale d'équipement commercial avait donné son feu vert (lors de la réunion du 21 aout dernier) à la construction d'un hypermarché à Lillers.

 

Cette décision vient remettre en cause le projet d'extension d'Auchan à Béthune et la réalisation d'un nouveau centre commercial.

 

Ce beau projet de l'équipe Saint-André, permettait de créer des emplois et surtout de faire contrepoids à la zone de la porte nord et donc de sauvegarder le tissu commercial béthunois.

 

Olivier Gacquerre et son premier adjoint Pierre-Emmanuel Gibson risquent bien d'être les fossoyeurs de Béthune ! affiche-472x400[1]

Partager cet article

Published by Phil - dans Projets
commenter cet article

Notre régle de conduite

Ce blog se veut une référence. A chaque nouvelle fausse information vous trouverez sur ce blog les réponses appropriées. Chaque rumeur sera commentée et décryptée dans la rubrique "Rumeurs et Mensonges" située juste au dessous de ce texte. Les commentaires des partisans de l'opposition à la municipalité UMP UDI n'étant jamais publiés sur les autres blogs, nous avons pris la décision de ne publier aucun commentaire qu'il soit favorable ou défavorable. Par contre il vous est possible de nous envoyer des articles signés en les déposant sur n'importe quel commentaire.

Recherche

Catégories